Brigitte Kowanz

© Alfred Weidinge, 2017

Connue dans le monde entier, l’artiste Brigitte Kowanz a découvert dès les années 1970 que la lumière serait son moyen d’expression artistique préféré. Partant de là, elle a bientôt développé sa méthode caractéristique de travail: elle associe des tubes au néon ou des leds à de l’écriture ou à d’autres codes linguistiques pour créer des objets où la lumière est perçue comme un phénomène autonome et comme un vecteur d’informations.

Continuer la lecture

Depuis 2006, Kowanz réalise des sculptures cubiques dans différentes variantes. Miroirs et verres miroitants sont des éléments typiques de sa création. Dans ce type de travail, elles les assemblent en cubes indépendants. Elle utilise également des métaux réfléchissants pour renforcer l’effet d’espace créé par la lumière et intégrer les observateurs par le biais de leur propre reflet. Dans l’œuvre de la Collection Mobilière, les lettres en néon de la phrase «Rund um die Uhr» (24 heures sur 24) sont intégrées en rond à l’intérieur du cube en verre miroitant et transparent. Lorsque l’observateur plonge son regard du haut dans l’objet, un espace infini s’ouvre à lui, comme dans une galerie des glaces, puisque l’écriture en néon et sa propre image se répètent, se superposent, s’imbriquent à perte de vue. Nous sommes littéralement entraînés par le battement incessant de l’horloge du temps, par l’affairement continuel, la répétition constante du train-train de la vie quotidienne.

Par le langage formel et matériel réduit et précis avec lequel elle sonde inlassablement la relation entre le voir et le comprendre, Brigitte Kowanz prend une position importante dans le monde de l’art lumineux, plutôt dominé par des hommes. Pour son travail, elle a été récompensée, entre autres, par le Grand Prix National Autrichien des Arts plastiques (2009) et divers projets lui ont été confiés dans le domaine Art et Architecture.

Brigitte Kowanz est née en 1957 à Vienne (AUT), où elle vit et travaille encore aujourd’hui.

Domaines d’activité: sculpture, installation, art et architecture

X Moins

«Pourquoi, quoi et si. Parce que l’art nous fait avancer!»

voir aussi