Edit Oderbolz

© Donata Ettlin

Les vides, les lacunes, les fragments, mais aussi les allusions jouent un rôle central récurrent dans les objets et les œuvres installatives d’Edit Oderbolz. Ses travaux tournent souvent autour de la perception et de la transformation de l'espace et de la matière. L’artiste dégage une grâce étonnamment poétique de matériaux tout à fait ordinaires, et ce avec des interventions minimales.

Continuer la lecture

La sculpture It/Becomes se compose de deux fers à béton utilisés normalement dans le bâtiment pour consolider les constructions en béton. Edit Oderbolz a peint les fers et les a fixés directement sur le mur blanc, où ils font l’effet d’un dessin au crayon: Le titre «Es/Wird» (En devenir) signale que la sculpture se trouve dans un processus de développement. Le fer à béton est dégagé de sa fonction première et, au lieu de sa fonction stabilisante, ce sont maintenant sa légèreté et son caractère de signe qui occupent le devant de la scène. En ce sens, les travaux d’E. Oderbolz sont des «objets à usage intellectuel», comme l’a formulé un jour Max Bill parlant des œuvres de l’Art concret. La perception modifiée des choses nous ouvre une nouvelle perspective et nous porte à nous demander si nous sommes suffisamment vigilants et attentifs pour découvrir nous aussi dans notre quotidien des choses inhabituelles ou étonnantes.

Edit Oderbolz a étudié les Arts plastiques de 1996 à 1999 à Bâle (HGK) et a obtenu depuis diverses bourses d'ateliers (notamment à Londres, Rotterdam et Perth) ainsi que plusieurs prix artistiques.

Edit Oderbolz est née en 1966 à Stein am Rhein (CHE). Elle vit et travaille à Bâle (CHE).

Domaines d’activité: dessin, objets, installation

X Moins

«Tant qu’il y aura des hommes, il y aura de l’art, sous quelque forme que ce soit. Une chose est certaine: l’art nous fait toujours avancer.»