Rémy Markowitsch

© Rémy Markowitsch

L’artiste conceptuel Rémy Markowitsch est un collectionneur passionné d’images issues de la littérature sur les voyages et sur l’époque des découvertes, des images qu’il s’approprie et qu’il utilise dans sa démarche artistique. Son intérêt pour le rapport entre tradition et progrès l’a amené, entre autres, à se pencher intensément sur l’histoire du colonialisme et sur le monde alpin. Lorsqu’il photographie des oignons de tulipes, c’est au jeu risqué de la chance qu’il pense, au premier krach boursier.

Continuer la lecture

La série de photos de tulipes intitulée Bullish on Bulbs («Spéculer sur des oignons») se réfère au commerce des oignons de tulipes qui, au XVIIe siècle, échappa à tout contrôle. Le premier krach boursier de l’histoire date de 1637 et fut provoqué par l’effondrement du commerce des oignons de tulipes en Hollande. Rembrandt perdit lui aussi beaucoup d’argent à cette occasion. Le renvoi des titres de photos à une variété japonaise, asiatique et européenne établit une relation avec le négoce actuel des options au niveau mondial. L’installation photographique Alps montre des clichés tirés des almanachs du Club Alpin Suisse de 1925 à 1946. Le monde préservé des montagnes se voit revêtu d’une expression menaçante par le fondu enchaîné de deux photos des Alpes. Le regard sur le panorama alpin donne l’impression de chuter d’un sommet. L’œuvre ... hast Du meine Alpen gesehen? (...As-tu vu mes Alpes?) présente un cerf empaillé en pantalon de cuir. Cette sculpture est plus une critique que du kitsch. Quiconque sachant que l’état des glaciers alpins s’est dégradé de manière dramatique comprendra la question comme un appel au secours.

Après sa formation de photographe, Rémy Markowitsch a d’abord travaillé comme journaliste et photographe. Il commence sa carrière d'artiste indépendant en 1991. Le matériel de base dont il s’est servi depuis englobe, par exemple, des Heidi, les livres pour enfants de Johanna Spyri, des archives de photos du XXe siècle, des livres de botanique des années 1950 ou des livres d'éducation des années 1930. Dans ses univers livresques retrouvés, l'artiste agit comme un archiviste, un chroniqueur et un «recréateur».

Rémy Markowitsch est né en 1957 à Zurich (CHE); il vit et travaille à Berlin (DEU).

Domaines d’activités: photographie, installation, vidéo, texte

X Moins