Rolf Iseli

© Rolf Iseli

Selon l’estimation de Georg Schmidt, ancien directeur du Musée d’art de Bâle, le peintre suisse Rolf Iseli était en 1958 l’un des «plus radicaux tachistes» - un mouvement artistique qui défendait «l’informel», la recherche de la forme spontanée et abstraite. L’œuvre multiple d’Iseli y trouva un point de départ fulgurant, reflétant toujours la situation et l'univers mental de l'artiste.

Continuer la lecture

Jusqu’à 1966, année marquée par une introspection critique, Iseli a privilégié la peinture à l’huile: Komposition (1960) montre une surface bleue où émergent des éléments gris vaguement ébauchés. L’application de la peinture se fait gestuelle, spontanée, nerveuse. A partir de la fin des années 1960, sa démarche artistique reflète un intérêt grandissant pour les travaux intégrant l’espace: La lithographie en trois couleurs intitulée Liegende Fünf (Cinq couché -1970) est un dessin d’ébauche de sculpture d’où naîtra, trois ans plus tard, la plastique en fer de 23 tonnes Grosse Fünf (Grand cinq), produite en coopération avec l’entreprise Von Roll et aujourd’hui exposée à Gerlafingen. C’est une époque où Iseli reconsidère intensivement la notion générale de l’œuvre et l’impact de son art. C’est à la fabrique, explique-t-il, que «mes créations agissent le plus directement, un pain en fer tressé sur la planche de collation d'un ouvrier [...], et voilà que surgit une surprise, ce qu’on appelle aussi la perception visuelle. La concentration sur lui-même et l’immédiateté obtenue revêtent de plus en plus d’importance pour Iseli. Il produit surtout des travaux sur papier et carton où sa silhouette apparaît de manière récurrente. Les œuvres Homme de St. Romain (1973) – où il a acquis une maison en 1961 – et Oranger Fäderma (1977) laissent entrevoir un (ou son) torse masculin. Iseli retravaille l’œuvre Fäderma, peinte à l’aquarelle, avec de la terre et des plumes – des matériaux qu’il intègre désormais fréquemment dans ses œuvres, tout comme les pointes, les rayons d’abeilles et les morceaux de fer rouillés.

L’activité de Rolf Iseli, soutenue par l’entreprise Von Roll dans les ateliers industriels et son travail artistique axé sur les processus, influenceront bientôt d’autres artistes comme Franz Eggenschwiler ou Schang Hutter. En 1972, Iseli était représenté à la documenta 5.

 

Rolf Iseli est né en 1934 à Berne (CHE); il y vit et y travaille, ainsi qu’à Saint-Romain en Bourgogne.

Domaines d’activités: peinture, collage, gravure, lithographie, dessin, arts plastiques, sculpture, art dans l’architecture

X Moins