Vincent Chablais

© Vincent Chablais, Bern

Une des aquarelles à l’encre réalisées par Vincent Chablais en 2012 est baptisée «Nüchtern betrachtet» (considéré objectivement) – un titre qui pourrait faire figure de programme pour l’ensemble de la création de cet artiste vivant à Berne. Chablais, en effet, peint des faits concrets : des choses du quotidien, apparemment insignifiantes, aspects souvent monotones de la réalité de notre vie – tout en restant pourtant préoccupé par les questions que pose la peinture.

Continuer la lecture

Considérée objectivement, cette feuille nous montre deux fenêtres et derrière, un intérieur. Mais que voyons-nous exactement? Une table où est posé un casque audio – peut-être un lit ou un canapé flanqué d’une table plus petite – peut-être. S’agit-il d’un appartement ou de deux appartements mitoyens? Bien des choses restent vagues, comme reste vague une vue dans les fenêtres réfléchissantes d’une maison. Chablais n’interprète pas, il montre des formes. Et ici (comme toujours désormais), il le fait avec un tracé de lignes plus libre que dans ses œuvres précoces dédiées au thème de la fenêtre et de la façade, qui étaient exécutées avec minutie. La Collection de la Mobilière permet une comparaison directe: outre douze œuvres sur papier, elle dispose d’un tableau grand format que l’artiste à réalisé en 1994 : à la fois réaliste comme une photo et abstrait, il montre la façade monotone d’un immeuble. À l’intérieur de sa structure faite d’éléments répétitifs, on peut toutefois identifier des variantes, petits indices de la vie individuelle qui s’y cache. Une autre grande série d’œuvres de Chablais est consacrée aux plantes. Ce qui les unit aux sujets architecturaux, ce sont des principes de base: structure, répétition, variance et croissance.

Avec ses travaux, généralement insérés dans de grandes séries, Chablais parvient à fournir une contribution singulière au discours pictural sur la surface et l'illusion spatiale, sur l'image et la représentation. Il a rigoureusement continué à développer son style pictural depuis les années 1990, réalisant des compositions de plus en plus légères et aériennes. Depuis 2007, il est professeur à l'Ecole cantonale d'Art du Valais (ECAV).

 

Vincent Chablais est né en 1962 à Saint-Maurice; il vit et travaille à Berne.

Domaines d’activités: peinture, travaux sur papier

X Moins