Alfredo Aceto (*1991)

Dans ses sculptures, ses peintures et parfois dans des vidéos ou des œuvres sonores, Alfredo Aceto associe des éléments familiers et surréalistes, des histoires personnelles et collectives avec une grande maîtrise de la forme et beaucoup de malice pour sonder «l’essence» des objets et mettre au jour leur potentiel narratif. 

C’est à l’âge de 23 ans seulement qu’Alfredo Aceto obtient son bachelor en «Arts visuels» à l’École cantonale d’art de Lausanne. Il fréquente ensuite la Mountain School of Arts de Los Angeles jusqu’en 2016. Son œuvre, exposée à de multiples reprises dans le monde entier depuis 2013, explore le côté fantastique dans l’ordinaire et se base essentiellement sur le détournement surréaliste et inattendu d’objets familiers du quotidien. Des pièces de voiture, un bijou ou encore les armoiries d’un pays lui inspirent des sculptures qui souvent ne sont pas sans rappeler des créatures. Un tuyau d’échappement, par exemple, se transforme en une Olive Sea Snake Digesting a Watermelon (2018), une bouche d’incendie a servi de modèle à un objet ressemblant à un poisson qui émerge du sol. Le polystyrène, la fibre de verre et la résine acrylique sont les matériaux de base de ces expansions de forme bizarres. Souvent, l’artiste joue également avec une gamme chromatique excentrique et des décalages dimensionnels. Les histoires collectives ou personnelles fournissent d’autres impulsions à sa création: il a matérialisé son obsession de jeunesse pour l’artiste Sophie Calle en bande dessinée sur deux mètres de longueur. L’anecdote selon laquelle les acteurs de la Révolution française auraient tiré sur les cadrans d’horloges des clochers pour faire cesser le continuum de l’Histoire a déclenché une série dans laquelle A. Aceto a tiré sur les horloges design d'Aldo Rossi. La scénographie ciblée dans l’espace d’exposition permet aux objets de développer leur propre mode de narration.


Alfredo a bénéficié de plusieurs bourses d’atelier et en 2015, il a reçu le prix de la Fondation Kiefer Hablitzel. Depuis 2017, il enseigne à l’École cantonale d’art de Lausanne.


Alfredo Aceto, né en 1991 à Turin (ITA), vit et travaille à Lausanne (CHE).

Domaines d’activités: sculpture, peinture, dessin, vidéo, ambiance sonore, installation.

Site Internet de l'artiste

Es-tu assez fétichiste

pour aller sur la scène?



Es-tu assez naïf

pour cueillir des plantes herbacées de la famille des Apiacées?



J’avais peur d’être assis sur le rocher laqué.



(Are you fetishist enough 

To go on the stage?

Are you naive enough to pick

herbaceous plants from apiaceae family?

I was scared sitting on the varnished rock.)


voir aussi

Œuvres de Alfredo Aceto

© Alfredo Aceto
Alfredo Aceto

Zephyrus