Peter Stein (1922 – 2015)

Peter Stein occupe une position singulière au sein de la création artistique suisse. Impossible de catégoriser son art et de l’assigner à un style précis. En fait, ses tableaux sont des méditations sur la lumière et les ombres, sur la couleur et la matière.

Le verre a été le point de départ de l’œuvre artistique de Peter Stein. Peintre verrier et professeur de dessin de formation, il conçoit plusieurs vitraux à partir des années 1950, dont ceux de la chapelle Saint-Barthélémy à Burgdof et du lycée de Burgdorf, mais gagne d'abord sa vie pendant dix ans comme professeur de dessin. Si ces travaux verriers sont composés de champs de couleur sans éléments narratifs, ses premiers tableaux sont encore figuratifs. Influencé par le colorfield painting américain, qui fut présenté dans les années 50 à la Kunsthalle de Berne avec des œuvres de Mark Rothko et de Barnett Newman, il va désormais lui aussi renoncer à tout élément figuratif ou symbolique dans son œuvre peint et se focaliser entièrement sur la couleur, l’espace, la lumière et le rythme.

 

Lichtbild (2002) est un exemple de ces œuvres créées dans la plus grande concentration, exemptes de toute soumission à un processus linéaire. En elles, l’espace image devient espace couleur: plusieurs couches de peinture appliquées à l’état liquide se superposent, créent des pleins et des vides, des ouvertures. Le silence et la couleur en suspens semblent se propager dans l’espace, les œuvres deviennent des zones de repos ou, comme l’a écrit Mathias Haldemann, «des lieux de rencontre avec la couleur et avec nous-mêmes». «J'essaie à la fois de retenir et de laisser s’enfuir l’éphémère» disait l’artiste lui-même.

 

Les œuvres de Peter Stein ont fait l’objet de nombreuses expositions personnelles, entre autres au Musée Wilhelm Hack de Ludwigshaften (1982), au Musée d’art de Zoug (1987), à la Kunsthalle de Berne (1989), ainsi que d’une rétrospective au Musée d’art de Zoug (1997). En 1953, il a obtenu la Bourse de la Fondation Louise-Aeschlimann de la Bernische Kunstgesellschaft et en 1961, la Bourse fédérale. D’autre part, il a représenté la Suisse à la Biennale de Venise en 1980.

 

Peter Stein est né en 1922 à Burgdorf (CHE) et décédé en 2015 à Muri près de Berne (CHE).

Domaines d’activités: peinture, dessin, art dans l’architecture, gravure.

Site internet de Peter Stein


voir aussi

Œuvres de Peter Stein

© Peter Stein
Peter Stein

Betonte Mitte