Silvia Bächli (*1956)

Le dessin est considéré comme le médium le plus direct de tous et nombreux sont les artistes qui le pratiquent en parallèle à d’autres genres. Mais Silvia Bächli en a fait le cœur de sa production artistique dès le début de sa carrière, explorant les multiples possibilités d’expression de la ligne dans des compositions minimalistes et poétiques.

Après une formation d’institutrice, Silvia Bächli entre à l’Ecole d’arts appliqués de Bâle à l’âge de 20 ans et termine ses études en 1980. Parallèlement, elle fréquente l’Ecole supérieure d’art visuel de Genève de 1977 à 1978. Bientôt, ses dessins en petits formats à l’encre de Chine, au pastel gras ou sec et à la gouache, qu’elle regroupe à partir de 1983 en Ensembles articulés selon une disposition exactement définie dans l’espace, attirent l’attention de grandes institutions suisses. Ces œuvres précoces montrent des détails de fragments de corps (féminins) et d’objets dans des camaïeux de gris, souvent quasi abstraits ou complétés par une recherche de formes intuitives. Déjà à cette époque, les vides restants sur la feuille jouent un rôle aussi important que ceux qui séparent les tableaux dans la pièce. Au fil du temps, les éléments non figuratifs occupent une place grandissante: trames réticulaires ou lignes libres, appliquées avec mesure, qui suggèrent des images familières et ramènent l’indicible à l’essentiel – elles sont aujourd'hui caractéristiques des œuvres de Silvia Bächli. A partir de 1998, l’artiste se consacrera pendant plusieurs années à des sujets floraux et presque simultanément, elle commencera aussi à dessiner sur de grands formats. Après 2005, d’autres étapes de son évolution la conduisent à faire appel à une palette restreinte de couleurs et à intégrer des photographies à ses compositions dans l’espace, qui sont parfois exposées en dialogue avec des œuvres de son compagnon Eric Hattan.

 

Silvia Bächli est considérée comme l’une des dessinatrices suisses les plus éminentes au niveau international. Elle a reçu de très nombreuses distinctions, dont deux Bourses fédérales des beaux-arts (1982/1984, aujourd'hui Swiss Art Award), le Prix Meret Oppenheim en 2003 et le Prix de la culture de la Ville de Bâle en 2014. En 2009, elle a représenté la Suisse à la Biennale de Venise.

 


Silvia Bächli, née en 1956 à Wettingen (CHE), vit et travaille à Bâle (CHE).

Domaines d’activités: dessin, gouache, installation

Site internet de Silvia Bächli


voir aussi

Œuvres de Silvia Bächli

© Silvia Bächli
Silvia Bächli

Floreal Nr. 22

© Silvia Bächli
Silvia Bächli

Linien 10

© Silvia Bächli
Silvia Bächli

Sans Titre